Accueil / SAVOIRS / Reprises

Reprises

La Bataille des Champs Patagoniques (12)

Il fallait rentrer vite. Il y avait bien vingt-cinq milles jusqu’au bord du lac Futalaufquen. Nous avions moins de la journée pour les parcourir, et après il faudrait encore livrer la bataille de Marathon (je voyais déjà la cime puissante du Cerro El Dedal couronner cette guerre). Il faudrait le …

Plus »

La Bataille des Champs Patagoniques (11)

Don Patricio nous fit transporter sur l’autre rive du lac Futalaufquen par Felipe. Ce dernier me semblait inquiété : quelque chose de mauvais viendra du lac Kruger, me dit-il maugréant, et mon maître (car il n’en comptait qu’un) n’y prend pas garde. Puis nous touchâmes terre. Dans le bois patagon …

Plus »

La bataille des Champs Patagoniques (10)

Je retrouvai mon roi sur sa barque, confortablement installé, prêt presque à en découdre avec lui de la situation dissonante dans laquelle nous nous trouvions. Je me juchais sur l’embarcation (Ygrène, comme la mère du roi Arthur donc) et nous nous éloignâmes du bord. J’avais déjà donné l’ordre de relâcher …

Plus »

La bataille des Champs Patagoniques (9)

Je me réveillai lentement avec un profond mal de bouche, j’entendais des bruits de vagues sourdes autour de moi. J’avais la sensation de revenir à la vie, mais j’avais aussi la désagréable sensation que ce retour à la vie n’était pas opportun. J’avais connu cette sensation des années en arrière …

Plus »

La bataille des champs patagoniques (8)

Nous marchions vite et bien, tous préoccupés de ne jamais nous surcharger. Les impedimenta, comme on disait en latin, ont bloqué l’esprit du voyage. L’esprit mochilero le ré-enchante. Tatiana avait l’art d’économiser le poids, Tiziana multipliait les prouesses en route, et nos merveilleux chevaux se nourrissaient en route. Nous n’en …

Plus »

Patriote et patriotisme – Pour Simon-Pierre Savard-Tremblay

Allocution de M. Jacques Sapir, Directeur d’Etudes à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, membre correspondant à titre étranger de l’Académie des Sciences de Russie, lors de la remise à M. Simon-Pierre Savard-Tremblay de la distinction de « Patriote de l’Année » par la Société nationale des Québécois de la Capitale-Nationale. …

Plus »

La bataille des champs patagoniques (7)

Je demeurai déçu de cette escapade vers le sud qui ne nous avait rien rapporté – sinon Tina, une finlandaise brune, très jeune, qui pétillait de santé et qui avait vécu plusieurs vies. Elle me raconta sa drôle de genèse (car nous n’avions plus de jeunesse) : son père était un …

Plus »

La bataille des champs patagoniques (6)

Il n’y a rien de pire que l’acte d’héroïsme involontaire. Je craignais, en ayant repris cette ville, d’avoir déclenché tout un ensemble d’événements incalculables, menaçants, imprévisibles. Des ennemis pouvaient surgir, frapper, nous débusquer. D’autres pouvaient au contraire chercher en nous un recours, un exemple, un guide, ce que nous nous …

Plus »

La bataille des champs patagoniques (5)

Nous devions laisser les filles avec quelques armes pour veiller nos vieux amis. Elles devaient aussi s’occuper de travaux agricoles ou jardiniers, des haricots ou des fèves, de pois aussi, censés pousser plus vite. Je me demandais comment nous pourrions survivre à une dizaine sur un aussi petit territoire. Et …

Plus »

Ce site utilise des cookies pour les services qu’il offre. Pour accepter leur utilisation, poursuivez votre visite ou cliquez sur : .

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer