Accueil / FIL / Dépêches / La Chine publie le rapport annuel sur les droits de l’homme aux Etats-Unis

La Chine publie le rapport annuel sur les droits de l’homme aux Etats-Unis

La Chine a publié, jeudi, un rapport sur l’état des droits de l’homme aux Etats-Unis.

Le rapport, intitulé « L’Etat des droits de l’homme aux Etats-Unis en 2016″, a été publié par le Bureau de l’information du Conseil des Affaires d’Etat, gouvernement chinois, en réponse aux « Rapports sur les pratiques des pays en matière de droits de l’homme en 2016″ publiés le 3 mars par le Département d’Etat américain.

Selon le rapport chinois, les Etats-Unis se présentent encore une fois comme « les juges des droits de l’homme ».

« En brandissant le ‘bâton des droits de l’homme’, ils pointent du doigt et accusent la situation des droits de l’homme dans de nombreux pays, sans tenir compte de leurs graves problèmes en matière de droits de l’homme », indique le rapport chinois.

« Avec des fusillades entendues par la population ayant comme décor la Statue de la Liberté, la détérioration de la discrimination raciale et la farce des élections dominées par la politique de l’argent, le défenseur autoproclamé des droits de l’homme a présenté le ‘mythe’ de ses droits de l’homme avec ses propres actes », ajoute le rapport.

Des faits concrets montrent que les Etats-Unis ont connu l’année dernière une détérioration continue de certains aspects importants de leurs problèmes actuels en matière de droits de l’homme, selon le rapport.

Le taux d’incarcération des Etats-Unis est le deuxième plus élevé du monde, avec 693 prisonniers pour 100.000 habitants, indique le rapport.

Environ 2,2 millions de personnes ont été incarcérées aux Etats-Unis en 2014. Et le nombre d’Américains emprisonnés a atteint 70 millions, soit un tiers des adultes ayant une forme de casier judiciaire, précise le rapport en citant des informations de médias.

La fréquence des crimes liés aux armes à feu s’est également maintenue à un niveau élevé, selon le rapport.

En 2016, un total de 58.125 incidents violents liés à des armes à feu ont été signalés aux Etats-Unis, y compris 385 fusillades de masse, faisant 15.039 morts et 30.589 blessés, note le rapport, citant des chiffres d’un rapport de Gun Violence Archive.

L’année dernière, la polarisation sociale s’est aggravée aux Etats-Unis. La proportion des adultes possédant des emplois à temps plein a atteint son plus bas niveau depuis 1983, les écarts de revenus ont continué à se creuser, la taille de la classe moyenne a commencé à se réduire après avoir atteint un tournant, et les conditions de vie de la classe inférieure se sont détériorées, détaille le rapport.

Selon Gallup, une société de conseil, le pourcentage des Américains qui pensent être dans la classe moyenne ou dans la classe moyenne supérieure a baissé de 10 points de pourcentage à 51% en 2016, contre une moyenne de 61% pour la période 2000-2008.

« Cette baisse indique que 25 millions de personnes aux Etats-Unis se sont retrouvées dans une situation plus grave en termes économiques », analyse le rapport.

En outre, un Américain sur sept, soit au moins 45 millions de personnes, vivent dans la pauvreté, ajoute le rapport en citant le Daily Mail.

Les relations raciales aux Etats-Unis ont continué de se détériorer en 2016, indique le rapport.

Selon un article publié sur Internet par le Washington Post sur les tirs des policiers en 2015, les Noirs américains avaient 2,5 fois plus de chance de se faire tirer dessus et d’être abattus par la police que les Blancs. Les Noirs non armés avaient 5 fois plus de chance de se faire tirer dessus et d’être abattus que les Blancs non armés.

Les écarts de salaire entre les Noirs et les Blancs étaient les pires en quarante ans, selon le rapport.

La discrimination raciale est fermement condamnée par les Nations Unies.

Après avoir mené des enquêtes à travers les Etats-Unis du 9 au 29 janvier 2016, le Groupe d’experts sur les personnes d’ascendance africaine du Conseil des droits de l’homme de l’ONU a indiqué que les problèmes raciaux aux Etats-Unis étaient graves, précisant que l’histoire coloniale, l’esclavage, la subordination et la ségrégation raciales, le terrorisme racial et les inégalités raciales restaient des défis sérieux.

« La situation en matière de protection des droits des femmes, enfants et personnes âgées aux Etats-Unis s’est avérée préoccupante en 2016″, indique le rapport.

Les femmes sont bien moins rémunérées que leurs collègues hommes faisant le même travail et sont souvent victimes d’agressions et de violences sexuelles. Le taux de pauvreté chez les enfants reste élevé, et des incidents de violence à l’encontre des personnes âgées surviennent de temps en temps, selon le rapport.

Une femme sur quatre déclare avoir été victime de harcèlement sur son lieu de travail, note le document, en citant des informations publiées sur le site Internet du quotidien USA Today.

Environ 6,8 millions de personnes âgées de 10 à 17 ans aux Etats-Unis souffrent d’insécurité alimentaire, précise le rapport.

En outre, « les Etats-Unis ont piétiné de manière répétée les droits de l’homme dans d’autres pays et délibérément massacré des innocents », indique le document.

Du 8 août 2014 au 19 décembre 2016, les Etats-Unis ont mené 7258 frappes aériennes en Irak et 5828 en Syrie, causant 733 incidents, avec pour conséquence un nombre de victimes civiles estimé entre 4568 et 6127, selon le rapport.

Source

Consulter aussi

Carlos jugé lundi pour un attentat à Paris en 1974

Ilich Raminez Sanchez, dit Carlos, incarcéré en France depuis 1994, aussi charmeur que glaçant, n’a …

Tu nous  » pourimes  » la vie

Reçu au Kremlin, le Premier ministre israélien (Netanyahou – Ndlr) avait violemment critiqué l’Iran, allié …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour les services qu’il offre. Pour accepter leur utilisation, poursuivez votre visite ou cliquez sur : .

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer