Accueil / FIL / Dépêches / Okinawa : Yankee Go Home !

Okinawa : Yankee Go Home !

La reprise des travaux pour la construction d’une base militaire américaine à Okinawa a donné naissance, ce mardi 7 février, à une vague de protestations chez les habitants de cette île japonaise. En colère par le déploiement des fusiliers marins sur le sol de leur ville, les habitants d’Okinawa sont descendus dans les rues. La manifestation a dégénéré en violence en raison de l’intervention des policiers.

Des manifestations similaires ont eu lieu, lundi 6 février, où des navires ont commencé à transporter vers le large des blocs de béton, première étape de la construction d’une base militaire américaine à Henoko.

Au cours des protestations de ce mardi, les manifestants se sont affrontés avec les policiers qui ont eu recours à la force pour disperser la foule.Le comportement violent des policiers japonais vis-à-vis d’un protestataire en fauteuil roulant a suscité la colère des manifestants.

Depuis des jours, ils sont réunis devant le camp des fusiliers marins américains. La construction de cette base militaire controversée à Okinawa constitue un objet de discorde entre le gouvernement et les responsables locaux. Les écologistes sont préoccupés quant aux impacts négatifs de cette construction d’autant plus que les habitants craignent une porte ouverte à la criminalité.

Consulter aussi

Carlos jugé lundi pour un attentat à Paris en 1974

Ilich Raminez Sanchez, dit Carlos, incarcéré en France depuis 1994, aussi charmeur que glaçant, n’a …

Tu nous  » pourimes  » la vie

Reçu au Kremlin, le Premier ministre israélien (Netanyahou – Ndlr) avait violemment critiqué l’Iran, allié …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour les services qu’il offre. Pour accepter leur utilisation, poursuivez votre visite ou cliquez sur : .

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer